Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:24

  23 Janvier 2013

 

Il y a eu beaucoup de changement depuis le dernier billet concernant cette colonie. Cette dernière a été décimée durant l'été suite à une erreur de ma part, je suis parti plus longtemps que prévu au cours du mois de juillet et j'ai eu un manque d'humidification (manque d'autonomie du nid et abreuvoir pas assez grand). J'ai perdu tous les beaux major et les deux-tiers de l'effectif.
La colonie a par la suite végété, peu ou pas de ponte, ouvrières peu mobiles. J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de leur proposer une diapause d'un mois et demi dans ma cave avec un delta de température de 9 à 15 degrés (à la louche suite à 2 relevés de température).
Depuis mi-janvier, la colonie se trouve dans ma classe dans un nid horizontal plexi avec semelle, je chauffe le nid avec un tapis. Les conditions d'élevage semblent adéquates mis à part des vibrations plus importantes que dans mon placard (ça bouge 28 élèves...).
La gyne vient de pondre successivement 2 belles grappes d’œufs, les ouvrières les plus grosses arborent cette superbe physogastrie  qui comme le dit un éminent collègue (Libertango), les fait ressembler à des "Chupa chups" .

DSC09158.JPG

DSC09160.JPG 

  13 Février 2013


Pas beaucoup de changement par rapport à la dernière fois, le couvain se développe doucement, les premières larves font leur apparition.
Je pense que leur régime manque de protéine, pas beaucoup d'insectes en ce moment et mon stock surgelé est vide...
Il faut vraiment que je me prépare un élevage parallèle. Je compense avec un miellat au lait.
Les enfants s'intéressent de plus en plus à l'élevage - certes moins impressionnant que celui des Messor - cependant je pense qu'à terme un nid vertical conviendrait mieux à l'observation, j'y travaille (réfection d'un ancien nid).

DSC09223.JPG

 DSC09210-copie-1.JPG

 

 DSC09229.JPG  DSC09231

6 Mars 2013

Nouveau nid :
Comme prévu, j'ai "remastérisé" un ancien nid vertical afin de proposer aux élèves une meilleure visibilité de la vie à l'intérieur du nid (et oui ils sont petits...).
J'ai retiré la précédente semelle en plâtre de modelage (pas top) et j'ai coulé une nouvelle semelle en plâtre auquel j'ai ajouté du sable fin et des pigments.

DSC09386.JPG

J'ai prévu 2 zones pour humidifier, une petite dans la partie haute dans laquelle je mettrai de la mousse d'aquarium et une plus grande dans le bas du nid.
Cette dernière a été repensée par rapport à la dernière fois que le nid a été utilisé. Le tuyau d'alimentation a été percé de trous biseautés sur toute la longueur et la semelle dans laquelle il est coulé (partie basse) est composé de de plâtre, de sérami et de sable fin afin de garder mieux et une plus grande quantité d'eau (j'aurais dû faire des photos pendant, j'espère que c'est assez clair). Les premiers tests sont plutôt convaincants mais il faut voir sur la durée...
En ce qui concerne la colonie, le couvain évolue bien.

DSC09455.JPG

22 Mars 2013


Une petite photo de fleur (jardin de l'école) pour commencer ce nouveau billet : et oui, c'est le printemps !

DSC09528.JPG

Les haricots plantés dans la classe sont aussi en fleur, bientôt la cueillette :) !

DSC09432.JPG

 DSC09431.JPG

 

  Comme prévu et avec un peu de retard - dû à une livraison tardive de silicone - j'ai finalisé le nouveau nid qui accueillera les sanctus. Je dois juste réfléchir au positionnement des systèmes de chauffage (tapis et/ou lampe) afin de limiter la présence de buée. Je suis assez content du résultat et il me tarde de déménager mes chuppa chups ;), j'attends quelques jours que les vapeurs de silicone s'évacuent et que le taux d'hygrométrie baisse un peu (j'ai mis beaucoup d'eau dans la réserve pour la tester).

DSC09501.JPG

 DSC09500.JPG

 

Le développement de la colonie n'est pas fulgurant mais régulier, les premières "petites" imagos sont nées et la colonie s'active bien. La diapause a eu l'effet escompté et la gyne semble bien décidée à mettre en œuvre le repeuplement de la colonie.
Niveau alimentation, l'apport régulier de vers de farine ou de larves semblent leur convenir et le miellat a toujours autant de succès, notez qu'elles n'ont jamais été regardante sur le sucré.
Je suis en admiration devant ces belles Camponotus et mon dossier macro "sanctus" s'épaissit de jour en jour.
Voici d’ailleurs certains des derniers clichés ("maître, y a des fourmis qui s'embrassent").

DSC09519.JPG

DSC09513-copie-1.JPG

La suite prochainement avec le déménagement dans la nouveau nid...

Partager cet article

Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 06:33

DSC05537.JPG 
Hier, j'ai profité des vacances et du beau temps pour faire une balade dans le massif de la Sainte-Victoire. Les températures étant bien montées même avec le mistral, je décidai de m'oxygéner. Avec la météo plus clémente, j'espérais bien voir quelques fourmis se dégourdir les pattes.
La balade commençait bien puisque sur le chemin pour me rendre au point de départ de la rando, je croisais un jeune chevreuil (enfin je crois...). Warning, frein à main, sortie en catastrophe de la voiture, problèmes de mise au point avec mon objectif à réglage manuel, j'ai quand même réussi à photographier la bête qui paniquée courrait dans tous les sens.

DSC06297-copie-1.JPG

 DSC06298.JPG

 


Le soleil étant de la partie, j'avais pas mal d'espoir de croiser quelques beaux spécimens, mais hormis une ouvrière Cataglyphis (trop rapide pour moi) et quelques Crematogaster sur un tronc, pas grand chose à se mettre sous l'objectif...
La balade est de toute manière très sympa, tant pis pour les fourmis, je me suis régalé les yeux avec les belles couleurs de ce lieu, entre les ocres jaunes et bruns de la terre, les nuances de vert dues aux jeunes pousses et les quelques fleurs, du bonheur...

DSC06302.JPG

 

DSC06315.JPG 

Ma macro de fleur la moins pire...


Un peu plus loin, je m'arrêtai pour contempler le barrage Zola (père) et pour constater que malgré les températures assez hautes, il restait côté Nord de la glace sur le lac du barrage.

DSC06320.JPG

 DSC06318.JPG

 

Je rêvassais quand oh surprise, une belle ouvrière Camponotus cruentatus - un petit major d'environ 1 cm - fit son apparition :)
La belle était tranquille, sans doute les pattes engourdies par le froid récent et le manque d'activité.

Le shooting pouvait commencer, petit jeu de cache-cache entre cailloux et brindilles, puis une longue séance de pause dans un creux.

DSC06323.JPG

 DSC06324.JPG

 

 DSC06328-copie-1.JPG

 DSC06332.JPG



Partager cet article

Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 09:11

Camponotus cruentatus
Chaleur + gavage de miellat et de grillons = gros développement.
Cette équation est connue mais pas toujours vérifiée avec nos charmantes Camponotus endémiques (ou exotiques d'ailleurs) avec lesquelles il convient (en général) de rester patient la/les première(s )année(s).
J'attaque la troisième année avec ma colonie et j'ai un très bon feeling :)

Sur la photo ci-dessous, on voit les ouvrières s'occuper des larves (à gauche) et s'affairer sur un petit grillon qui servira pour l'apport en protéines de ces dernières. Les larves ont besoin des protéines pour se développer.

DSC06229.JPG


Les ouvrières sont très actives et s'affairent sans relâche pour chercher la nourriture,grignoter les carcasses d'insectes, nettoyer le couvain et la gyne. Les larves grossissent à vue d’œil, en un peu plus d'une semaine, elles ont énormément grossi.

 

DSC06228.JPG

 DSC06234.JPG

 

A moi les beaux major de 15 mm et le nid qui déborde :mrgreen:.
Dans un autre genre : les Camponotus pilicornis (je les présenterai plus tard), c'est très calme, j'envisage de les amener en classe pour hypnotiser les élèves turbulents ;)

Partager cet article

Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:27

La classe accueille une nouvelle colonie de fourmis, le but étant qu'à terme une ou deux colonies tournent dans d'autres classes, à suivre...

Les nouvelles pensionnaires sont des Camponotus sanctus, une espèce africaine que je possède depuis 1 an et demi (j'en parle dans un post précédent). Leur nouveau nid réalisé en classe, est du même type que celui des 2 autres colonies, une plaque de béton cellulaire creusée et collée dans un bac (aquarium) de 40 litres.


L'installation des fourmis s'est bien passée, elles ont rapidement pris possession de leur nouveau logis. L'observation est super, c'est un bonheur de les regarder évoluer.

DSC06056.JPG

Les 3 installations

DSC06003.JPG

Le nid des Camponotus sanctus

 
L'installation n'est pas chauffée, il fait relativement chaud dans ma classe, cela devrait parfaitement convenir.
La gyne vient de pondre quelques belles grappes d’œufs et les premiers cocons pointent le bout de leur nez. En regardant certaines photos, on peut remarquer que les larves sont dotées d'un petit duvet, je ne l'avais pas remarqué auparavant.

DSC06048.JPG

 DSC06018.JPG

 

Cette espèce de fourmi, possède des major avec de belles nuances de couleur, leur teintes sont plus foncées, certains abordent des têtes noires et de belles rayures sur l'abdomen.

Voici un petit aperçu  :

DSC06064.JPG

 DSC06063.JPG

 

 DSC06044.JPG

 DSC06046

 

Les 2 derniers clichés ont été pris par Mouatez, lors d'une petite initiation à la macro, quel talent :) !

 

Du côté des Messor barbarus, il y a toujours une grosse activité chez les princesses, elles ont des fourmis dans les ailes et tentent de petits vols en partant de la branche qui se trouve dans leur aire de fourragement.

DSC06091.JPG

 DSC06085.JPG

 

 

Pour finir quelques images des plantations de la classe, potimarron, plant de haricot, chênes...

Le plant de potimarron fait près de 2 mètres de long et les premiers "fruits" apparaissent, il est en train de coloniser les plantes vertes autour...

DSC06037.JPG  DSC06033
DSC06095.JPG  DSC06034

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 11:46

Je suis enseignant en grande section, chaque thème que ce soit les fourmis ou autre chose fait l'objet des mêmes types de travaux.

Un des grands chantier de la grande section est l'écriture avec comme objectif en fin d'année l'écriture de mots ou de phrases courtes en écriture cursive. Il s'agit selon moi de la plus grande difficulté de ce niveau de classe.

Voici pour illustrer mon propos quelques exemples de travaux d'écriture, je précise qu'il s'agit de travaux d'un enfant qui n'est pas en difficulté au niveau graphisme/écriture.

DSC05753.JPG

 DSC05751.JPG

 

 

Nous travaillons aussi beaucoup autour du vocabulaire, que ce soit le vocabulaire commun ou le vocabulaire plus scientifique. Phrases à reconstituer, textes à trous ou légendes sont le quotidien des élèves, afin de les faire travailler de la lettre (reconnaissance dans les différentes écritures), en passant par le mot, jusqu'à le phrase ou le petit texte.

 

Un exemple d'un des atelier de cette semaine

DSC05756.JPG  

Affiche support de l'atelier + fiche de travail au format A3. Le travail de 2 enfants ci-dessous, avec plus ou moins de réussite ;)

Il s'agit d'un atelier autonome.

DSC05757-copie-1.JPG

 DSC05758-copie-1.JPG

 

 

Nous travaillons sur un autre projet scientifique, la création d'un fourmilère type biorama pour les Camponotus sanctus.  Les premières images, à suivre dans un prochain post.

DSC05754.JPG  

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 14:29

Le retour des Messor barbarus.
Sortie de diapause pour la colonie, j'ai eu pas mal de pertes pendant les 2 mois de repos, il y a un beau tas de cadavres dans l'adc.
20120123_135424.jpg
J'ai d'ailleurs eu un peu peur en voyant le nid bien moins rempli hier lorsque je l'ai ramené dans la classe, j'ai été rassuré aujourd'hui, en fait il y avait en fait beaucoup de fourmis dans l'adc, elles sont rentrées depuis.

 

20120123_135411.jpg DSC05695.JPG


Ceci étant, je pense qu'il y a eu facilement 1 ou 2 centaines de mort au cours de la diapause, les conditions ne m'ont pas paru très rigoureuses cet hiver donc je pense que l'explication de ces décès est à trouver ailleurs. Peut être un manque d'humidité, j'ai humidifié de temps en temps mais pas régulièrement, ou un renouvellement de génération... A voir.

Il fait super chaud sur Marseille en ce moment et dans ma classe avec les baies vitrées + le chauffage (vive les économies d'énergie) la température dépasse allègrement les 25 degrés dans l'après-midi. J'ai eu le droit à un mini essaimage de princesses (tous les mâles sont morts, il y en a eu de toutes manières très peu cette année) cet après-midi, elles virevoltaient dans la classe, un chouette moment. Il doit y avoir encore une bonne trentaine de princesses.

 

DSC05711.JPG DSC05704.JPG


Je cherche toujours la reine, un grand classique, à côté chercher Charlie est un jeu d'enfants, j'espère qu'elle est toujours là...

Ps : Sorry pour la qualité de certaines photos, elles ont été prises avec mon téléphone

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 13:56

La deuxième espèce est Camponotus cf festinatus, je l'ai reçu en Mars 2011. La gyne était seule avec quelques cocons.

Il s'agit d'un don par un membre du forum  myrmecofourmis, je profite d'ailleurs de ce post pour à nouveau le remercier.

C'est une espèce sud-américaine, cette colonie est issue d'une gyne collectée au Salvador.
Les couleurs sont superbes, avec la tête rouge sombre, le thorax orange vif, le gastre marron et jaune.

La gyne a assez rapidement après son arrivée, dévoré ses cocons, stress, fringale... Enfin bref, je lui ai mis un petit coton avec du miellat et je l'ai laissée tranquille. 15 jours plus tard un nouveau cocon est apparu, la gyne s'est remise à pondre et la première ouvrière est née le 1er avril 2011 (si si ;) )  . Cela nous donne une phase nymphale d'environ 15 jours à une température de 26, 27 degrés.

DSC08185.JPG

Arrivée de la gyne en mars 2011

 DSC08880.JPG

Première ouvrière



A l'heure actuelle, il y a environ 130 ouvrières, je les ai installé dans un grand nid horizontal, comme elles sont assez petites 6/7 mm pour les ouvrières et 8/9 mm pour les major, le nid est loin d'être plein.

Chez cette espèce, les major se démarquent plutôt par leurs couleurs plus vives, la couleur et la largeur de la tête que par leur taille qui est seulement légèrement supérieure.
La colonie semble ralentir un peu au niveau de son développement, cela peut venir du changement de chauffage - tapis au lieu d'une lampe - ou de causes naturelles car c'est assez fréquent chez les Camponotus.

DSC04521.JPG

 DSC04507.JPG

 

 DSC05105.JPG  DSC05106.JPG


Partager cet article

Repost0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 22:56

Pour commencer, je vais parler des Camponotus sanctus :

 

Il s’agit d’une espèce que l’on peut trouver en Afrique (Lyban, Syrie), en Asie (Turquie) et même en Europe du Sud (Grêce).

C’est une  Camponotus de taille moyenne avec des ouvrières dont la taille varie de 6 à 15 mm.

 La gyne est brune avec le pétiole et le postpétiole orangé, elle est superbe.

J’ai reçu la colonie en septembre 2010 avec 14 ouvrières, il y en a désormais pas loin de 200.

Actuellement, les fourmis sont dans 2 nids reliés de type cylant.

Ce sont des fourmis qui ne nécessitent pas une forte humidification, je les chauffe légèrement en ce moment mais la majeure partie de l’année, elles sont soumises aux températures du Sud de la France.

Depuis cet été, j'ai mes premier major, ils ont vraiment de belles teintes brunes/noires avec des variantes parfois la tête est très foncée, parfois le bout de l'abdomen, parfois les 2.

 DSC03655
 DSC03656.JPG
 DSC04852.JPG

 DSC04849-copie-1.JPG

 



Edit : Camponotus sanctus Forel, 1904
sous-espèce : Camponotus sanctus cosensis Finzi, 1939
sous-espèce : Camponotus sanctus sanctus Forel, 1904[/i]

Voici quelques extraits d'une étude scientifique du CNRS que j'ai réussi à me procurer :

1.jpg  
 2  3

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 12:43

Après une longue veille, le blog redémarre, paradoxalement il redémarre quand je vais mettre les colonies en diapause…

Le blog ne concernera plus uniquement les Messor barbarus mais aussi une colonie de Camponotus cruentatus. Cela permettra de suivre 2 espèces avec des besoins et des comportements bien différents. 

Parallèlement, je parlerai régulièrement des autres espèces que j’élève, il s’agit de 3 colonies dites exotiques, et de 2 colonies endémiques.

 

Les 3 colonies de fourmis exotiques :

- les Camponotus sanctus (Grêce, Turquie, Liban) ;

- les Camponotus cf festinatus (Amérique du sud) ;

- les  Cataglyphis nodus (Turquie).

 

Les 2 colonies/fondations endémiques :

- les Camponotus pilicornis ;

-      - les Polyergus rufescens, espèce de fourmis "esclavagistes".

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 16:54

ça grouille dans tous les sens dans la fourmilière, avec la chaleur ambiante le couvain se porte vraiment bien et de nombreux imagos viennent apporter leurs teintes claires, telles de petites touches de peinture sur un grand tableau.

Il y a de belles larves bien ventrues, peut être de futures sexuées, je l'espère en tous cas...

La deuxième brèche dans la barrière de silicone est apparue et après avoir investi l'ancienne réserve d'eau en sable à partir de l'Aire de Chasse, le lien est désormais fait avec la partie nid.

DSC02214.JPG

  DSC02230.JPG

 

 

Pour l'instant, je ne m'inquiète pas trop car le passage est très étroit et seules les petites ouvrières peuvent passer. Ma crainte est que le couvain ou la gyne puissent être dissimulés, ce n'est pas pour l'instant à l'ordre du jour mais j'ai l'impression que les ouvrières commencent à creuser le bloc par le dessous... De toutes manières, il n'y aura pas grand chose à faire, je vais quand même leur proposer un autre module en BC d'ici quelques temps.

J'ai fait quelques tests photo macro avec mon nouvel appareil mais je n'ai pas encore trouvé la combinaison idéale offrant beaucoup de lumière et peu de reflets... En tous cas, j'ai pu tester le pied pour l'appareil photo et il est très bien.

DSC01918  suite-1742.JPG
 suite-1721.JPG  DSC01954.JPG

 

Voici une petite vidéo, ce n'est pas du Scorcese mais bon... Je voulais tester le matériel

 

J'ai eu la chance d'observer une gyne Messor cf barbarus sur ma terrasse, je lui ai tiré le portrait, j'espère qu'elle réussira à fonder.
DSC02049.JPG

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de lesmessoralamaternelle.over-blog.com
  • : Élevage pédagogique d'une colonie de fourmis moissonneuses (Messor barbarus) et construction d'une fourmilière artificielle.
  • Contact

Recherche